Présentation

La thématique Recherche en Réadaptation du parcours Maladies Chroniques et Handicap de la mention Santé du Master Sciences et Technologies de Sorbonne Université a pour objectif de former les étudiants à et par la recherche scientifique sur l’Homme sain ou présentant un handicap. Elle a pour vocation de donner aux étudiants les connaissances théoriques pour appréhender les concepts, les modèles et les outils de la recherche qui seront mis en application lors du stage pratique du second semestre. Ce stage constitue pour l’étudiant une première expérience de recherche expérimentale. La spécialité permet d’acquérir les compétences nécessaires pour concevoir et développer des projets de recherche sur l’Homme.

Les projets de recherche peuvent être à visée fondamentale pour améliorer les connaissances sur les mécanismes physiologiques sous tendant les grandes fonctions de l’Homme (contrôles sensoriels motricité, comportement, cognition…) ou leurs dérèglements consécutifs à un trouble développemental, une maladie neuro-dégénérative, une lésion ou un traumatisme. Les projets peuvent aussi être transversaux en s’intéressant à l’évaluation et au développement de dispositifs médicaux ou de la prise en charge thérapeutique. Une recherche de ce type doit être pertinente pour la pratique clinique. Par exemple, le chercheur note les réactions du patient ou de son entourage lors du programme de réhabilitation, compare les effets de diverses interventions, identifie les divers facteurs (personnels ou contextuels) afin d’aider les choix thérapeutiques, et doit être en mesure de mettre au point les stratégies les plus efficaces pour atteindre les buts visés.

Toutes les étapes de la gestion du projet de recherche devront être maîtrisées à l’issue de la formation de Master : dresser un état de la question sur la base d’une revue exhaustive de la littérature, établir une hypothèse de travail, élaborer un protocole de recherche adéquat qui va permettre de répondre à la question posée, maîtriser les outils expérimentaux (matériel, questionnaire d’évaluation…), recueillir et analyser les données expérimentales, discuter les données en les replaçant dans un contexte général et déterminer ce qu’elles apportent et les éventuelles questions qu’elles soulèvent. Il est à noter que les aspects bioéthiques, la méthodologie rédactionnelle, la bibliographie et les biostatistiques sont abordés en M1 ; la méthodologie spécifique à une recherche en réadaptation est abordée en M2. La spécialité vise à former des professionnels du soin et de la santé aux métiers de la recherche, du développement et de l’innovation afin qu’ils deviennent acteurs de l’évolution des pratiques pour assurer une bonne qualité de vie en renforçant l’autonomie et les capacités d’adaptation de la personne, prévenir les conséquences des affections.

Admission

Le parcours s’adresse en priorité à des candidats issus des filières paramédicales (titulaires d’un diplôme d’Etat ou d’un certificat de capacité des métiers paramédicaux, inscrits au Code de la Santé publique (Parties IV) et ayant un niveau de formation équivalent au M1 proposé dans la mention Santé.

Prérequis  :
Méthodologie de recherche, recherche bibliographique, biostatistiques, niveau de connaissance en sciences fondamentales (physiologie et physiopathologie), droit et bioéthique en santé et recherche biomédicale, anglais.

Un accès direct en M2 est envisageable à condition que les candidats justifient de par leur formation ou leur expérience les prérequis essentiels à la spécialité. Sans justification, il sera demandé aux candidats de valider tout ou partie du M1, et ce quelques soit le niveau de diplôme officiellement reconnu à l’issue de la formation paramédicale notamment.

Formation Continue

Dans le cadre d’une reprise d’études et/ou d’une validation des acquis de l’expérience-VAE, les salariés, demandeurs d’emploi,… avec expérience professionnelle d’au moins 1 an, étudiant de + 26 ans pouvant relever du contrat de professionnalisation doivent contacter directement le service de formation continue.
Tél. : 01 44 27 82 82
Contact

 

Débouchés
  • Enseigner dans le secteur sanitaire et médico-social
    Le niveau master est requis pour enseigner dans de nombreux instituts de formation pour paramédicaux
  • Recherche académique
    Le master est la première étape nécessaire pour effectuer une thèse ou PhD (USA, UK, Canada…)
  • Investigateur / Coordinateur de projets de recherche clinique
    Exemple : PHRIP (Programme hospitalier de recherche infirmière et paramédicale)
  • Conseiller les administrations de santé territoriales et les associations de malade
Organisation

La thématique Recherche en Réadaptation fait partie du parcours Maladies chroniques et Handicap de la mention master Santé.  Certains Unités d’Enseignements (UE) sont partagés avec les autres thématiques du parcours. Les cours en présentiel sont répartis sur la moitié de la semaine du jeudi au vendredi. Les étudiants peuvent ainsi exercer une activité professionnelle à mi-temps. Le premier semestre est consacré à des enseignements sous forme de cours. Le second semestre est consacré à un stage de recherche  

COORDINATION DE PARCOURS DE SOINS

RECHERCHE EN RÉADAPTATION

 

UE Méthodologie : approche des théories (6 ECTS)
UE Méthodologie aspects pratiques : projet de stage (3 ECTS)

UE maladies chroniques et théories du handicap (3 ECTS)

UE Évolution des concepts (3ECTS) UE Motricité (6 ECTS)
UE Coordination aspects théoriques (3 ECTS) UE Cognition (3 ECTS)
UE Coordination aspects pratiques (3 ECTS) UE Plasticité (3 ECTS)
Renforcement sur les méthodologies DP 1 (3 ECTS) Renforcement sur les méthodologies DP 2 (3 ECTS) Coordination et maladies cardio métaboliques (3 ECTS) coordination et maladies neurologiques (3 ECTS) Perception du corps (3 ECTS) PEC rééducative de l’enfant (3 ECTS)
 

Second Semestre Stage : 30 ECTS

INFORMATIONS ADMINISTRATIVES
Contact
Faculté de médecine Sorbonne Université
Site Saint-Antoine
4ème Etage - Porte 408
27 rue Chaligny
75012 PARIS

EQUIPE PEDAGOGIQUE
Responsables pédagogiques

Peggy Gatignol
Marie Cécile Niérat
Pascale Pradat-Diehl